[HERBICIDE] Le datura : une adventice à surveiller de près

image.png

En plus d’être une adventice concurrentielle, le datura stramoine contient des alcaloïdes très toxiques. Pour l’alimentation animale, il ne doit pas y avoir plus de 1 gramme de graines par kg de matières premières. Un pied de datura pour 25 m² peut suffire à provoquer une intoxication mortelle pour les bovins via le maïs fourrage. L'ensemble de la plante est toxique (tige, feuilles, graine)

OBJECTIF : 0 PIED DANS LES PARCELLES DE MAÏS

La germination du datura est étalée tout au long du printemps, il apprécie tous les types de sol et est favorisé par des températures élevées.

On le retrouve maintenant sur une grande partie du territoire et n'est donc plus cantonné au sud de la Loire.

DATURA.jpg

En plus de la lutte préventive essentielle (nettoyage du matériel de récolte, éviter les montées à graine en interculture, arracher les pieds - attention, l'usage de gants est recommandé…), la lutte chimique offre les meilleures résultats.

LES TRICÉTONES : SOLUTION IDÉALE POUR LES MAÏS

En raison des levées échelonnées, la lutte passera idéalement par des programmes de type pré puis post-levée. En post-levée, ASCENZA dispose de plusieurs solutions efficaces contre cette adventice. Il est notamment conseillé d’intervenir avec une tricétone comme la mésotrione (ex : MAÏSOTRIONE®) ou la sulcotrione (ex DECANO®) en association avec du nicosulfuron pour lutter contre les daturas déjà levés et ceux en cours de germination.

Pour une efficacité optimale, intervenir sur de jeunes adventices (maximum 4 feuilles des dicotylédones, 3 feuilles pour les graminées). Traiter avec des conditions poussantes (hygrométrie > 65%). Respecter un délai à la pluie de 1 heure.

image.png

Partager

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience, analyser le trafic du site et diffuser des publicités ciblées.

En cliquant sur Accepter, vous consentez à l'utilisation de cookies conformément à notre Politique relative aux cookies .